Mes essentiels pour débuter la couture

Quand on débute la couture il est toujours difficile de savoir quel est le bon matériel à acheter, et l’on se retrouve parfois avec peu de matériel ou des choses plus qu’inutiles.

Je vous laisse découvrir ce que j’utilise le plus souvent :

Les instruments de coupe :

coupe.JPG

Les ciseaux à tissu : l’instrument indispensable de toute couturière qui se respecte, il faut leur accorder le plus grand soin et les aiguiser lorsque la lame fatigue! Attention à ne jamais couper autre chose que du tissus avec.

Les ciseaux de broderie : plus petits que les ciseaux de couture, ils nous servent a couper les dernier fils qui dépassent de nos ouvrages, à cranter ou travailler de façon plus minutieuse.

Les ciseaux à papier : vous l’aurez compris celui-ci sera votre allié pour couper vos patrons et autre travaux sur papier.

Le découd vite : cet outil vous évitera bien des tracas lorsque vous devez découdre des petites bêtises (oups!), à condition de bien s’en servir, il suffit de faire glisser délicatement dans la couture avec la pointe rouge vers le bas qui va protéger le tissus.

Les instruments de mesure :

mesurer

Le mètre ruban : il vous servira à prendre vos mesure et ainsi les adapter aux patrons mais aussi à mesurer des grands ouvrages comme des rideaux ou du linge de maison.

Le réglet de 20/30 cm : à utiliser pour mesurer précisément les longueurs d’ourlet par exemple.

La règle de 50 cm : idéal pour tracer les patrons par sa longueur.

Les instruments de traçage

tracer

Un stylo effaçable : pratique pour marquer des crans et repères sur les tissus, un coup de fer à repasser plus tard tout disparaît.

Une craie tailleur : idéale pour reporter son patron sur un tissus fragile, on évite ainsi les épingles; tout comme le stylo elle sert aussi à marquer les repères.

Le porte-mine et sa gomme : nos alliés pour modifier les patrons sur papier et gribouiller quelques notes dans nos carnets.

Les accessoires de couture :

IMG_0818 (2)

Des épingles : j’en ai de toute sortes, mais mes favorites sons les super fines (BOHIN) qui permettes de piquer sans abîmer les tissus les plus fragiles. Pour assembler vos travaux utiliser les perpendiculaire au bord du tissus.

Des épingles à nourrice : pour faire glisser les élastiques dans les ceinture plus facilement par exemple

Un set d’aiguilles : De différentes tailles et longueurs pour les travaux à la main.

Une pelote à épingles : Pratique pour avoir nos épingles à proximité surtout pour les travaux à la machine.

Fils à coudre : il vous faut des couleurs basiques dans un premier temps, par la suite pensez à acheter vos fils en même temps que vos tissus, le choix de la couleur sera plus facile pour vous.

Et bien sur il vous faut une machine à coudre ainsi qu’un fer à repasser.

En espérant que cette article vous ai plus, je vous dit à la semaine prochaine!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :